Bienvenue sur le site de l'AMIH

Nous sommes une association à but non lucratif, basée dans la région de Lannion dans les Côtes d'Armor. Cela ne nous empêche pas d'avoir des adhérents hors de Bretagne également. Notre but est de partager nos différentes expériences de construction de maisons individuelles. Nous sommes totalement indépendants et liés à aucun constructeur ou autres intérêts de ce secteur. Nos seules ressources sont les cotisations de nos adhérents et le bénévolat de nos membres actifs.

Créée en 1995, l'association AMIH compte en moyenne plus de 200 adhérents. Si le bâtiment se porte toujours bien, les malfaçons et escroqueries dues à une minorité de "professionnels", également !

Chaque année, nous traitons plusieurs centaines d'appels téléphoniques déposés sur notre répondeur, nous visitons des chantiers, nous tenons des permanences les 1° et 3° mardi de chaque mois, nous analysons des devis et échangeons des centaines de-mails via Internet. Ce mode d'échange est très pratique mais génère cependant une charge de travail colossale. En effet, il nous faut parfois une heure ou plus pour répondre point par point à une demande compte tenu des recherches qu'il faut faire (dans les différents codes pour des problèmes d'ordre juridique, dans les DTU pour des problèmes d'ordre technique).

Nous organisons des réunions thématiques. Les sujets de ces réunions peuvent couvrir par exemple l'aspect technique sur la construction elle-même, l'aspect financier, l'aspect juridique ou les conseils sur la conduite d'un tel projet. Nous disposons aussi de "fiches techniques" qui réunissent l'expérience passée sur un certain nombre de sujets (elles sont réservées aux adhérents). Par ailleurs, nous pouvons apporter un soutien individualisé à chaque projet personnel qui peut se matérialiser par une revue de devis et/ou du contrat avant signature, visite de chantier (en Bretagne), conseils juridiques en cas de problèmes, etc.

Notre " credo " est en particulier le CCMI ou Contrat de Construction de Maison Individuelle (loi du 19 décembre 1990), qui offre le " moins mauvais " cadre législatif en France. Nous conseillons d'être très prudent avec les contrats d'Entreprise et les contrats de Maîtrise d'œuvre (MOE - profession non règlementée). Il faut veiller à ce que les devis soient explicites (référence des matériaux et appareils, liste détaillée des prestations, liste indicative et valorisées des options ou compléments pouvant être traités par avenant, délai de réalisation et date de livraison, pénalités, .....) et la fonction MOE doit être explicitée (qui ? à quel prix? quelles obligations en terme de planning, réunions, compte rendus ? ...)

Consultez / télécharger notre flyer

Informations supplémentaires